HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Wednesday, February 25, 2015

An unexpected guest / Une invité inattendue


So last week the community of Arche had a surprise visitor. I local man arrived on a moto with a young girl in his care. She seemed disorientated and confused, and unable to express herself. Her companion said he had found her wandering in the streets and thought perhaps she was a centre user from Arche who had become lost. The staff at Arche did not know her, nor knew what to do with her and asked the man to take her to ‘Action Social’, a governmental social service programme. The young girl left but soon returned alone and on foot. Arche called ‘Action Social’ for guidance but help was not forthcoming and all the while the young girl remained at Arche.

La semaine passée la communauté de l’Arche a reçu visiteuse surprise. Un Monsieur des environs arriva avec une jeune fille sur sa moto. Elle semblait dehorientée et confuse, et avait du mal à s’exprimer. Son compagnon nous a dit qu’il l’a retrouvé dans la rue se promenant et a cru qu’elle était une pensionnaire de l’Arche égarée. Le staff de Arche ne la connaissait pas, etne savait pas quoi faire d’elle et demanda au Monsieur de l’amener à l’action sociale, qui est un service social issu du progamme du gouvernement. La jeune fille est ainsi repartie mais revint aussitôt seule et à pied. Arche a appélé l’Action Sociale pour de l’aide mais ce n’était pas tout de suite évident et pendant tout ce temps la jeune fille s’est rappelée de l’Arche.

Initially she sat alone in the office the team of volunteers offered her water and paper and pencils, and much to everyone’s surprise she wrote her name ; Irèine (and even conjugated a few verbs) ! From this point on she participated in the centre’s activities, joining the occupational therapy team on Monday afteroon, eating and sleeping at the centre that night and joining the Eveil team on Tuesday morning. The staff were very kind to her, showing a great deal of compassion in such an unusual situation. But who was Irèine ? Well dressed with recently braided hair it was clear that she was not homeless, but where was her family ?

        Initialement elle s’est assise seule dans le bureau et l’équipe des volontaires lui ont donné de l’eau, une feuille et un crayon et la pluspart était surpris qu’elle ait écrit son nom ; Irène (et même conjugé quelques verbes) ! A partir de là elle a participé aux activiés du centre, rejoint l’équipe thérapeutique de l’atélier Occupationnel dans l’après midi du lundi, mangé et dormi au centre cette nuit et rejoingni l’atélier Eveil le mardi matin. Le staff fut très gentil avec elle, lui montrant une marque de compassion dans une telle situation inhabituelle. Mais qui était Irène ? Bien habillée avec une coiffure recente c’était évident qu’elle n’était pas sans domicile, mais était-t ’elle avec sa famille ?

Luckily we soon found out. One of Arche’s staff was listening to the radio on Savannah FM and heard an announcement that a young girl with learning difficulties had wandered off and got lost after attending a hair appointment. Her family were very worried and wanted to find her desperately. Janvier, the head assistant from Arche went to the station and gave the centre’s contact details and the father of Irèine soon appeared to collect her. She was happy to see him after an absence of three days, shouting ‘PAPA !’ and running into his arms. The father thanked the community and promised to return when Irèine was well rested so she could attend an appointment with the centre’s psychiatrist.

Heureusement nous avons vite été situé. Un membre du staff de Arche écoutait la Radio Savane FM et a entendue une annonce selon la quelle une jeune fille avec un handicap intellectuel se promenait et s’est égarée après son rendez-vous chez la coiffeuse. Sa famille s’inquiétait beaucoup et voulait la retrouver desespérément. Janvier, le chef des assistants de Arche est allé à la radio et a donné les details sur les référence du centre et le Papa de la fille est rapidement venu la chercher. Elle était contente de le revoir après trois jours d’absence, alors elle courut dans ses bras tout en criant ! Papa ! Le père était content et promis de revenir quand Irène le voudra. Il a par ailleurs conclu un accord avec le psychiatre du centre.

As well as providing care to 12 internal and 12 external centre users, Arche also employs full time medical professionals who provide their services within the community of Tanghin Tambila and beyond. Irèine is sat beside me as I write this, colouring away patiently as she awaits her appointment with the psychiatrist as part of an external monitoring and evaluation programme. But where might she have been if Arche had not been there to offer her shelter when she needed it ? The staff saw it as their Christian duty to look after this vulnerable young girl because if they didn’t, who would ? Burkina is making great progress to developing its social infastructure, but there is still work to be done, and this event re-emphasised the considerable social impact of centre’s like Arche. One of the many reasons that Arche is a pleasure to work with.


En plus d’accueillir 12 pensionnaires internes et 12 externes, l’Arche emploie à plein temps des professionnels du domaine médical qui offres des prestations aux populations de tanghin-taambila et environnant. Irène était assise à côté de moi quand je rédigeais ce blog, faisant du coloriage en entendant son rendez-vous avec le psychiatre dans le cadre d’un programme de surveillance et d’évaluation externe. Mais que serait-elle devenue si l’Arche n’était pas là pour lui offrir ce dont -elle avait besoin ? Le personnel s’est-il vu en bon chrétien, de s’occuper de la jeune fille vulnérable parce que si  il ne le faisait pas qui l’aurait fait ? le Burkina fait de grand progrès dans le développement des infrastructures sociaux, mais il reste encore beaucoup à faire, et cet évènement démontre encore une fois de plus l’impact social considérable des centres comme l’Arche. L’une des nombreuses raisons pour lesquelles l’Arche à le plaisir de travailler.

No comments:

Post a Comment